Standard OTAN

AML IWC – Integrated Water Column

Présentation

La phase 1 d’AML IWC est conçue pour faciliter l’encodage des composants suivants :
– Propriétés physiques de la colonne d’eau à différents niveaux de profondeur, de la surface de la mer au fond sous forme de donnée maillée (X,Y).
– Courants océaniques à différents niveaux de profondeur, de la surface de la mer au fond sous forme de donnée maillée (X,Y).
– Répartition et activité des mammifères marins sous forme de donnée maillée (X,Y).
Note : Dans la phase 1, les niveaux de profondeur sont fixes.
L’implémentation se fait au format NetCDF v3.6.0.

Standard de base

Ce standard est un profil de :

Travaux en cours

Il est prévu une mise à jour des AML pour les adapter au contexte S-100.

Avis technique

NISP – NATO Interoperability Standards & Profiles

Présentation

L’OTAN, par le biais de sa directive sur l’interopérabilité, a reconnu que l’interopérabilité est un élément clé pour réaliser des opérations efficaces et efficientes. L’OTAN interagit avec de nombreuses structures (partenaires de coalition de pays non membres de l’OTAN, ONG et des partenaires industriels). Les normes et profils d’interopérabilité de l’OTAN (NISP) fournissent les orientations et les composants techniques nécessaires pour soutenir la mise en œuvre des projets et la mise en réseau des missions fédérées.

La publication  ADaTP-34 Normes et profils d’interopérabilité OTAN (NISP) STANAG 5524, répertorie les normes de consultation, de commandement et de contrôle (C3) utilisables dans l’OTAN. A noter que ce sont des recommandations de standards pour l’interopérabilité OTAN (mais pas à proprement parler un standard).

 

 

 

AML GS-ESB Gridded Sediment, Environment, Seabed and Beach

Présentation

Cette spécification de produit décrit une modélisation améliorée des paramètres géo-acoustiques contenus dans l’AML ESB, notamment les propriétés géo-acoustiques de la couche sédimentaire sous forme de donnée maillée (X,Y).

Standard de base

Ce standard est un profil de :

Travaux en cours

Ce standard n’a pas été adopté.
Il est prévu une mise à jour des AML pour les adapter au contexte S-100.

Avis technique

AML RAL – Routes, Areas and Limits

Présentation

La spécification de produit Routes, zones et limites est conçue pour faciliter l’encodage des éléments AML suivants :

    • Informations aéronautiques – aérodromes/aéroports, espace aérien (contrôlé, militaire, et réglementés)
    • Zones de gestion marine
    • Domaines militaires – zones de danger (sous-marin et de surface), pratiques et exercices (PEXA) (zones de surface et sous-marines), zones de fond sûres, zones d’essai et d’évaluation
    • Zones de patrouille
    • Routes Q-Routes
    • Zones d’accès restreint – épaves historiques, réserves marines, champs de mines et sécurité en mer
    • Voies de transit sous-marines
    • Zones balayées
    • ZEE, limites de pêche, zone contigüe, zone du plateau continental, les lignes de base territoriales droites et les zones maritimes territoriales
    • Points de cheminement, de compte rendu et d’appel – NAVAIDS, points de compte rendu d’hélicoptère, les lieux de rendez-vous et les points de reportage/radio.

L’implémentation se fait au format OHI S-57.

Standard de base

Ce standard est un profil de :

Travaux en cours

Il est prévu une mise à jour des AML pour les adapter au contexte S-100.

Avis technique

AML MFF – Maritime Foundation and Facilities

Présentation

MFF est conçu pour fournir un cadre de référence approprié pour les utilisateurs :
– qui n’utilisent pas les produits AML avec les produits standard de cartographie électronique ou de cartographie (p. ex : VMAP, ENC, DNC ou ARCS) comme arrière-plan / contexte ;
– qui n’utilisent pas les produits AML comme CLB ou ESB.

Son contenu principal est le littoral ainsi qu’une variété d’autres informations qui peuvent être classés comme suit :

  • Contexte
    • grands feux et bouées importantes
    • éléments qui limitent le mouvement normal des navires, comme les dispositifs de séparation du trafic
    • informations sur les marées
    • informations magnétiques
    • limites nationales et grandes villes
    • emplacement et les installations portuaires
  • Renseignements tactiques divers
    • radar comme les plates-formes en mer, les bouées et les balises de détresse
    • équipements de communication et leur couverture
    • pipelines
    • zones de pêche
    • renseignements sur la production de pétrole, de gaz ou de minéraux
    • limites de la glace
    • informations sur la recherche et le sauvetage
    • obstructions diverses des fonds marins

L’implémentation se fait au format OHI S-57.

Standard de base

Ce standard est un profil de :

Travaux en cours

Il est prévu une mise à jour des AML pour les adapter au contexte S-100.

Avis technique

AML LBO – Large Bottom Objects

Présentation

Le but de ce produit est de représenter tous les objets de fond connus pour lesquels au moins une dimension est supérieure à 5 mètres. Le produit n’a pas d’échelle, de sorte que tous les objets qu’il contient sont capturés sous forme de géométrie ponctuelle.
Ce type d’information est utile pour :
– la navigation normale ;
– les opérations sous-marines, d’un point de vue tactique et de navigation, tant pour les sous-marins que pour les navires de surface ou les avions ;
– des applications de guerre amphibie et de guerre des mines, en particulier lorsqu’il est utilisé conjointement avec l’ESB AML ou le SBO AML respectivement.

L’implémentation se fait au format S-57.

Standard de base

Ce standard es un profil de :

Travaux en cours (conditionnel)

Il est prévu une mise à jour des AML pour les adapter au contexte S-100.

Avis technique

AML ESB – Environment, Seabed and Beach

Présentation

La spécification de produit ESB est conçue pour faciliter l’encodage des éléments suivants
Composants AML :
– Information haute résolution sur la texture des fonds marins
– Éléments liés aux opérations amphibies y compris lumières et autres points de repère utiles.

L’implémentation peut se faire en KVP, SOAP, XML/POST…

Standard de base

Ce standard est un profil de :

Travaux en cours

Il est prévu une mise à jour des AML pour les adapter au contexte S-100.

Avis technique

AML CLB – Contour Line Bathymetry

Présentation

Le produit de bathymétrie CLB fournit des informations simples sur la profondeur sous forme de points, de lignes et des surfaces. Il est susceptible d’être produit pour :
– Planification tactique et opérations en mer.
– MCM/Amphibies – un produit à plus grande échelle pour le déminage et les opérations amphibies.
– Opérations ASW sur étagère

Formats d’encodage :

  • S-57 pour lecture dans un WECDIS
  • VPF

Standard de base

Ce standard est un profil de :

Travaux en cours

Il est prévu une mise à jour des AML pour les adapter au contexte S-100.

Avis technique

STANAG 2592 – NGIF

Généralités

NGIF est un projet de STANAG destiné à définir l’infrastructure de données spatiales de l’OTAN. Sa version initiale reprend la version 5.0 de l’environnement américain GSIP (Geospatial Structure Implementation Profile) publié par la NGA pour la Défense américaine. À ce titre, il porte en priorité sur les aspects liés aux données, et non sur les aspects de service.

Contenu

Les travaux techniques de modélisation et de définition des produits ont été confiés au DGIWG, tandis que le JGSWG se charge des aspects managériaux. Pour ce faire, le DGIWG a créé l’infrastructure DGIF (Defence Geospatial Information Framework), dont il a la maîtrise et dont les éléments peuvent être repris par l’OTAN pour publication dans le STANAG NGIF.
La première mouture de DGIF s’est appuyée sur la version 5.0 de GSIP. DGIF 2 a permis une véritable appropriation du framework par les experts et comporte de nombreuses évolutions. DGIF 2 contient :

  • le DGIM (Defence Geospatial Information Model) est le modèle de données vecteur de l’information géographique ; il équivaut à un schéma d’application, mais sa spécificité est de contenir toute l’information sémantique présente dans les composants en aval, notamment le dictionnaire DGFCD.
  • le DGFCD (Defence Geospatial Feature Concept Dictionary) est le dictionnaire de données basé sur ISO 19126 et fournit les définitions des concepts présents dans le DGIM
  • le DGRWI (Defence Real World Object Index) est un index permettant l’identification de phénomènes du monde réel dans DGIF comme combinaisons de concepts sémantiques (objets, attributs et valeurs).

Cette architecture permettra la définition de spécifications de contenu, qui contiendront les informations des composants ci-dessus.

• Les NGDCS (NATO Geospatial Data Content Specification) sont les spécifications de contenu. Elles résultent de la concaténation du catalogue d’entités d’un profil du NGIM avec des critères d’inclusion, afin de fournir un extrait du NGIM exploitable pour la saisie, la gestion et la production de données. Leur équivalent GSIP est le NSG Data Content Specification.

• Les NGDPS (NATO Geospatial Data Product Specification) sont les spécifications de produit. Elles fournissent toutes les informations nécessaires pour dériver un produit normalisé à partir de NGIF. Les critères d’inclusion des produits NGIF y seront également listés, ce qui signifie qu’elles joueront le rôle de guide d’extraction. Leurs équivalents GSIP sont les NSGDPS (NSG Data Product Specification).

Statut

NGIF 1.0 a été publié fin 2013. NGIF 2.0 a été promulgué en octobre 2018. Il n’existe pas encore d’implémentation officielle. Plusieurs nations envisagent de l’implémenter à court terme, dont la France.

Les travaux de spécification de produit sont en cours au DGIWG. Ils portent prioritairement sur les cartes papier et numériques à ces trois niveaux d’échelles : urbain, niveau 2 (1:50 000) et niveau 1 (1:250 000).

Les précisions sur les aspects techniques sont en page DGIF.

STANAG 2586 – NGMP

Présentation

Le STANAG 2586 (NATO Geospatial Metadata Profile) a été mis en place par le JGSWG, assisté techniquement par le DGIWG. Il vise à une harmonisation des échanges de métadonnées au sein des structures de commandement OTAN.

Le STANAG actuel contient les éléments suivants :
– Le STANAG 2586 Ed2 ;
– Le STANAG AP AGeoP-08  qui référence la DGIWG Metadata Foundation (DMF) ;
– 4 SRD (NATO Guidelines, NATO codelists, Shapefile implementation et le STANAG 7136), qui ne font pas partie du STANAG mais son référencé comme documents de support.

– Le SRD1 contient les éléments du guide de bonne pratique OTAN, c’est-à-dire, une liste des éléments DMF préconisés pour NGMP avec des consignes (obligatoires ou non) d’utilisation, ainsi qu’un mapping avec le STANAG 4774 sur les marquages de sécurité et une annexe sur la compatibilité descendante ;
– Le SRD2 contient les codelist spécifiques OTAN ;
– Le SRD3 contient un guide d’implémentation en Shapefile ;
– Le SRD4 contient le STANAG 7136 qu’il remplace.
Le STANAG a été ratifié en Janvier 2019. Les SRDs associés ne sont pas publiés.

L’implémentation peut se faire en XML (conformément aux spécifications techniques ISO/TS 19139:2012 ou  ISO 19115-3) ou en Shapefile.

Notes de version

La dernière édition du STANAG permet d’intégrer un plus grand nombre de métadonnées et permet notamment de définir des métadonnées de service.

Avis technique

Ce STANAG est la future référence pour les métadonnées d’information géographique dans un environnement OTAN.