Groupes de travail

La figure ci-dessous présente les principaux groupes de travail suivis par le département normalisation de l’IGN, mais cet espace dispose d’informations sur de nombreux autres groupes de travail :

wg

L’ISO/TC 211 et l’OGC sont les deux moteurs de la normalisation internationale dans le domaine de l’information géographique. L’IGN est membre du comité technique de l’OGC depuis décembre 2005 et participe aux quatre réunions annuelles. Jusqu’à novembre 2009, en l’absence de représentation française à l’ISO/TC 211, la participation du département normalisation aux travaux de ce comité se faisait par le biais d’un accord de liaison avec le DGIWG. Depuis, l’AFNOR, avec la mise en place de la « CN IGS », a rejoint l’ISO/TC 211, ce qui permet au département normalisation de contribuer également au nom de la France.

La participation de l’IGN au DGIWG s’intègre dans le cadre d’un programme de travail en normalisation conduit par la cellule normalisation au bénéfice de la Défense. Si le DGIWG n’est pas en soit une finalité pour la Défense, il constitue cependant une plaque tournante de l’activité de normalisation militaire du fait des liaisons plus ou moins formelles qu’il entretient avec :

– l’ISO/TC 211 qui met en place au niveau civil un ensemble majeur de normes relatives à l’information géographique ;

– le JGSWG en tant que groupe OTAN chargé des accords de standardisation dans le domaine de la géographie ;

– le NATO Joint Capabilitiy Group on ISR (JCGISR), groupe OTAN en charge des accords de standardisation dans le domaine du renseignement, de la surveillance et de la reconnaissance ;

– l’OHI qui maintient un ensemble de standards dans le domaine de l’hydrographie et de l’océanographie ;

– le GWG qui est une structure gérée par le département de la défense américaine (DoD) de coordination et de mise en œuvre des standards de l’information géographique à des fins militaires.

Dans le contexte OTAN, à noter également l’initiative NATO CoreGIS, au sein du NC3TA (NATO Consultation, Command and Control Technical Architecture) avec le projet d’architecture de services relatif aux technologies et information géographique.

Le département Normalisation assiste l’EMA/BGI en tant que représentant français du JGSWG notamment dans l’objectif d’assurer la cohérence entre les orientations prises par le DGIWG et le besoin militaire. Il contribue à l’activité relative à la dissémination secondaire d’images conduite au sein du JCGISR et assure la liaison technique entre le JCGISR et le DGIWG sur ces questions. Les membres du département  interviennent enfin en tant qu’experts du DGIWG au sein des groupes de travail de l’ISO/TC 211 et assurent par ce biais la veille technologique concernant les travaux conduits par l’OHI, l’OGC, l’ISO/IEC JTC1 SC 24 et SC 29 .

Enfin, l’intervention du département normalisation au bénéfice de l’IGN ne se limite pas au seul cadre OGC. Une participation active aux travaux du CEN/TC 287 en tant qu’experts Eurogeographics permet d’assoir une activité de spécification au sein des différents projets d’infrastructure de données spatiales européens et d’expertise dans le cadre des différents programmes de recherche impliquant l’information géographique.