Thème géodésie

Information générale sur l’activité de normalisation sur le thème de la géodésie.

Géodésie

La situation relative à la géodésie se pose pratiquement dans les mêmes termes que celle relative au FACC. L’EPSG maintient un registre de codes et paramètres géodésiques qui pourrait faire l’unanimité, mais n’assure pas sa maintenance pour la communauté internationale.

La norme ISO 19111 et le projet de norme ISO 19127 pour les codes et paramètres géodésiques correspondent globalement à la norme ISO 19110 pour le FACC. Il n’y a pas encore de projet de norme pour un registre (conforme à 19135 et aux règles spécifiques définies dans l’ISO 19127) de codes et paramètres géodésiques conforme au modèle de données ISO 19111. Une position du DGIWG vis-à-vis de cette question étant urgente dans le contexte de la mise en place des produits MNT/Image pour DNG3D, la cellule normalisation a proposé la constitution d’une équipe projet DGWIG sur le sujet. Elle s’est réunie pour la première fois le 24 octobre 2003. Elle s’est fixée comme objectif à court terme d’identifier et de classifier les différents problèmes liés aux codes et paramètres géodésiques.

Lors de sa conférence 2004, le DGIWG a accepté de répondre à la demande d’assistance du programme de co-production MGCP pour la mise en place des spécifications du produit. Les priorités des différentes équipes projet du DGIWG ont été redéfinies en conséquence. L’équipe projet sur les codes et paramètres géodésiques (D10) s’est concentrée sur la formalisation d’un formatage XML des codes et paramètres géodésiques des systèmes de référence WGS84 et EGM96. La solution adoptée s’appuie sur :

-La norme ISO 19111 en tant que norme abstraite de référence;

-La recommandation OGC 03-019r9 pour ce qui est de l’encodage XML;

-Les codes et paramètres EPSG, moyennant leur compatibilité avec les paramètres documentés dans DIGEST 2.1;

-Les codes de DIGEST 2.1 pour les éléments constitutifs des systèmes de référence pris en compte par la norme.

Dans ce cadre, l’EPSG a ajouté dans sa base un système d’altitude basé sur le géoïde EGM96. Notons que suite au réunions de Madrid en 2005, le projet DGIWG D10 sur les codes et paramètres géodésiques avait été annulé. Il faut pourtant garder un œil sur ce projet car il a été récemment réactivé au cours des réunions de Cologne en avril 2007.