Standard OGC

O&M 2.0 (OGC)

Présentation

Le standards OGC Abstract Topic 20 « Observations et mesures (O&M) », développé conjointement à l’OGC et à l’ISO/TC 211, vise à fournir un modèle standard pour représenter et échanger les résultats d’observations. Ce standard a été publiée en septembre 2013 à l’OGC.

Cf. également la page ISO 19156

Le document OGC AS Topic 20 0&M est disponible ici.

Mise en œuvre

Le standard OMXML, développé par l’OGC, est le schéma XML de mise en œuvre du modèle O&M, disponible sous schéma OGC OMXML.

Notes de version

La version actuelle est O&M 2.0. Pour OMXML, la version est également 2.0.

Travaux en cours

Un projet conjoint ISO 19156-1 et OGC de révision de cette norme a démarré mi 2019.

 

3D Tiles (OGC)

Présentation

3D Tiles est un standard OGC destiné à la diffusion et le rendu de contenus géospatiaux 3D (très) volumineux tels que l’imagerie 3D (photogrammétrique), les bâtiments 3D, le BIM (Building Information Model), et autres objets vecteur et les nuages de points.

3D Tiles définit une structure de données hiérarchique et un ensemble de formats de tuiles fournissant un contenu destiné à être rendu / représenté.

3D Tiles ne définit pas de règles explicites pour la visualisation du contenu ; un client peut visualiser les données 3D Tiles comme bon lui semble.

Un ensemble de données de tuiles 3D, appelé tileSet, contient toute combinaison de formats de tuiles organisés en une structure de données spatiales.

Exemples de mise en œuvre

3D Tiles est notamment utilisé par des globes virtuels tels que CESIUM (d’AGI Interactive).

AGI Interactive (qui a soumis cette spécification comme standard OGC) gère un github pour 3D Tiles, cf. https://github.com/AnalyticalGraphicsInc/3d-tiles

Avis technique

3D Tiles est utilisé par la plateforme iTowns de l’IGN.

3D Tiles est une spécification en concurrence avec I3S (Indexed 3D Scene Layers) également standard OGC soumis par ESRI.

OGC netCDF

Présentation

Le standard CF-netCDF de l’OGC consiste en une série de documents qui supportent le codage de l’information géospatiale numérique représentant des phénomènes variant dans l’espace et le temps.
Bien que développé à l’origine pour la communauté des sciences de la Terre, netCDF peut être utilisé pour communiquer et stocker une grande variété de données multidimensionnelles. Le modèle de données et les codages netCDF sont particulièrement utilisés par les scientifiques de l’atmosphère et de l’océan, travaillant avec des ensembles de tableaux connexes.
Note : les encodages possibles sont :

  • OGC GML Coverage 2.0 (OGC 14-100r2)
  • NetCDF Classic et 64-bit Offset Format (OGC 10-092r3)
  • Moving Features (document en cours)
  • HDF5 (projet en cours)

Standards de base

Ce standard est un profil de :

  • OGC GML Coverage 2.0 (OGC 14-100r2)
  • UCAR NetCDF 3.0
  • CF 1.6

Travaux en cours

Il est prévu une adaptation de la version 4.0 de NetCDF (encodage HDF5) .

Avis technique

Ce standard est intéressant pour l’échange d’informations géographiques au format NetCDF 3.0 et bientôt aussi pour le format HDF5 (NetCDF 4.0).

Geospatial User Feedback (GUF)

Présentation

Ce standard définit un modèle conceptuel de données sur les retours utilisateurs dans le domaine géospatial (GUF).
Les retours utilisateurs sur les données géospatiales sont des métadonnées qui sont principalement produites par les consommateurs de produits de données géospatiales au fur et à mesure qu’ils utilisent ces produits et acquièrent de l’expérience avec ceux-ci.

Cette norme complète les conventions de métadonnées existantes selon lesquelles les documents enregistrant les caractéristiques des ensembles de données et les flux de production sont générés par le créateur, l’éditeur ou le conservateur d’un produit de données. Dans le cadre des métadonnées, le modèle de données GUF réutilise certains éléments de la norme ISO 19115-1:2014, mais pas la structure générale. Cette utilisation sélective des éléments de métadonnées ISO donne la priorité à l’interopérabilité future avec les modèles de métadonnées ISO en développement. Cette norme est conçue pour être utilisée en combinaison avec une norme d’encodage.
Initialement, un codage XML suivant les règles d’encodage ISO 19139 est spécifié dans une norme d’implémentation OGC séparée (OGC 15-098). A l’avenir, d’autres encodages pourront être définis, y compris des exemples tels que l’utilisation de JSON-LD basé sur des parties de schema.org.

Standards de base

Ce standard est un profil de :

Exemples de mise en œuvre

https://nextgeoss.eu/2019/03/31/user-feedback/
Geonetwork

Travaux en cours

Néant.

OGC ebRIM Profile of CSW

Présentation

Ce document décrit un profil basé sur l’option de mise en œuvre HTTP du service de catalogue Catalogue Service de l’OGC et le modèle d’information ebRIM (ebXML Registry Information Model) du consortium OASIS.

Ce modèle d’information est générique et peut donc être spécialisé pour les différents types de ressources à cataloguer. Cette spécialisation est documentée dans un « paquetage d’extension », qui contient les extensions au modèle de base. Un paquetage d’extension dit basique a été spécifié par l’OGC. Il contient des éléments de base pour le catalogage d’objets géographiques.

Si la généricité d’ebRIM permet son application à divers types de ressources, ce modèle est également critiqué pour sa complexité.

Standards de base

Ce standard est un profil d’application de  OGC Catalog Service for the web (CSW, version 2.0.2)

Avis technique

Ce standard visait des cas d’utilisation très spécifiques par la mise en oeuvre de modèles de métadonnées communautaires et permettant des fonctionnalités avancées au niveau du service de catalogage. Sa mise en oeuvre n’est pas recommandée.