Thème métadonnées

Informations générales sur la normalisation des métadonnées dans le domaine de l’information géographique

Généralités sur les métadonnées

Les métadonnées géographiques : qu’est-ce  que c’est?

On définit les métadonnées comme les données sur les données. Ce sont des informations relatives au contenu, à la qualité, aux sources, et toutes autres caractéristiques utiles à la qualification des données qu’elles concernent. Pour les données numériques, elles sont généralement contenues dans les fichiers d’en-tête. Les métadonnées géographiques contiennent ainsi des infos sur :

  • l’identification des données (type, emprise, échelle, langue, résumé…) ;
  • la qualité des données (source, qualité quantifiable, critères…) ;
  • la représentation spatiale (description de la structure : raster, image, vecteur) ;
  • la référence spatiale (type de système, référentiel géodésique,ellipsoïde…) ;
  • les conditions de distribution (organisme diffuseur, conditions tarifaires, support…) ;
  • les métadonnées elles-mêmes (date…).

Pourquoi normaliser les métadonnées?

La standardisation des métadonnées repose sur des besoins :

  • maîtriser les échanges de données ;
  • maîtriser les stocks de données et leur diffusion.

L’usage des métadonnées est ainsi susceptible d’être généralisé entre tous les acteurs de la géographie numérique : systèmes de production, de catalogage, utilisateurs, supports d’échange… Pour traiter des métadonnées, les systèmes et services informatisés doivent s’appuyer sur le fait que les métadonnées échangées sont prévisibles en terme de contenu et de format. La compatibilité est assurée par une conformité à des standards ou à des normes. La logique est de disposer de standards de métadonnées utilisables pour des besoins différents. Il existe plusieurs « normes de métadonnées ». Souvent, les organisations décident de définir un gabarit de métadonnées, basé sur une norme, pour assurer la compatibilité en tenant compte de leurs particularités.

Pour en savoir plus

Contexte militaire

État de l’activité